top of page
Rechercher

La nature pour prendre soin de soi ?

Dans notre société moderne, où le stress et les préoccupations quotidiennes sont omniprésents, il est crucial de trouver des moyens efficaces pour se détendre et se ressourcer.

Et si je vous disais que vous pouvez obtenir les bienfaits d'une séance de relaxation en étant simplement au contact de la nature ?

Oui, c'est possible et je vous explique tout ici !



Dans cet article, nous explorerons les bienfaits des balades nature, la connexion entre la marche consciente et le nerf vague, ainsi que des références d'auteurs et d'études scientifiques pour étayer ces propos.

 

Comment ça marche ?

La sophrologie et la marche consciente associées à la nature sont les clés pour activer ce nerf vital qui a un impact profond sur notre bien-être mental et physique.


Nerf vague et bain de nature

Le nerf vague, également connu sous le nom de nerf X, est le dixième nerf crânien du corps humain. Il est étroitement lié à notre système parasympathique, qui est responsable de détendre notre corps et de réduire le stress. Les balades dans la nature, comme les « bains de forêt » développés par le professeur Yoshifumi Miyazaki, ont pour objectif de favoriser la détente, d'améliorer l'activité cérébrale et de renforcer le système immunitaire.


La marche consciente, ou marche en pleine conscience, consiste à porter une attention particulière aux mouvements du corps pendant la marche. En étant pleinement présent dans chaque pas, nous nous connectons à nos sensations physiques et émotionnelles. Cette pratique combinée à la respiration consciente renforce le lien avec le nerf vague, favorisant un état de relaxation profonde et durable.


Quels sont les bienfaits ?

Plusieurs études scientifiques ont été menées pour comprendre les effets de la nature sur la santé humaine. Les résultats de ces études ont démontré que les bains de nature ont des bienfaits tels que :

↘️ Ralentissement de la tension artérielle.

↘️ Baisse du niveau de stress.

↘️ Diminution de la fatigue.

↘️ Ralentissement du rythme de la cohérence cardiaque.



De plus, on remarque un renforcement de l'immunité, une amélioration des capacités cognitives et un meilleur sommeil.


En pratique

Voici quelques exercices pour vous aider à pratiquer :

1) Marcher en pleine conscience : lors de votre prochaine balade, commencez par ralentir le pas et entrez vraiment en contact avec votre environnement. Imaginez que les arbres vous regardent.

Puis pratiquez quelques respirations lentes et profondes en marchant doucement. Soyez à l'écoute de vos sensations.


2) La respiration relaxante : pour stimuler le nerf vague, vous allez allongez les expirations ainsi : vous comptez 5 pas sur l'expiration et 3 pas sur l'inspiration. Durée : 5 minutes


3) Explorations sensorielles : installez-vous assis auprès d'un arbre et laisser vos yeux se fermer. Concentrez-vous sur les sons qui vous parviennent des plus lointains aux plus proches, sans le nommer, les juger ou les commenter.


Pour conclure

La sophrologie, en mettant l'accent sur la respiration consciente et la marche en pleine conscience, ouvre la voie à une harmonie intérieure et une connexion profonde avec la nature. Le nerf vague joue un rôle clé dans ce processus en régulant notre système nerveux autonome pour favoriser l'équilibre et le bien-être. En intégrant la nature dans notre pratique, nous décuplons les bienfaits de la sophrologie, cultivant ainsi une harmonie bienfaisante entre l'esprit, le corps et notre environnement.

Alors, prenez le temps de vous plonger dans la nature, de respirer et de marcher en étant dans la présence et vous découvrirez une nouvelle dimension de sérénité et d'équilibre dans votre vie.


Quelques références





Un ouvrage dédié à la pratique :

"une quarantaine d’exercices inédits vous accompagnera dans vos balades auprès des arbres pour apprendre à respirer et retrouver calme et sérénité". Jean-Marie Defossez














Les arbres ont une « conscience de soi » et une sensibilité

Un article très enrichissant sur les dernières études scientifiques :

Comments


bottom of page